Rechercher

Better English NOW : Petits changements pour transformer votre anglais // #1 : le FRANGLAIS


Psst… Vous voulez connaître un secret pour améliorer votre anglais IMMEDIATEMENT ? Une astuce pour aller au-delà du niveau débutant ?


Arrêtez de parler “franglais” !

Ah, le français. La langue de l’amour, de la romance. En tant que francophone, vous avez l’habitude d’entendre cette langue tous les jours.


Mais pour nous autres anglophones, je vous promets que le français est très agréable à entendre. La langue française est fluide, douce. Ce n’est pas étonnant que la majorité des écoliers britanniques choisissent d’apprendre le français avant n’importe quelle autre langue que nous ne citerons pas (indice : une langue que l’on parle à l’Est du Rhin !)

Only joking ;-)


Malgré une longue relation d’amour/haine, le français a considérablement influencé l’anglais au cours de l’histoire. Il fut un temps où le français (en tout cas une ancienne version normande du français) était LA langue de la cour royale d’Angleterre. Et aujourd’hui encore, de nombreux termes français sont utilisés dans le système juridique britannique, en gastronomie et même dans certaines expressions de tous les jours – il n’est pas rare d’entendre des anglophones dire qu’ils ont une sensation de « déjà-vu » ou bien exprimer leur « joie de vivre ».


Mais depuis la deuxième moitié du 20e siècle, cette tendance s’est inversée et c’est l’anglais qui a eu une influence croissante sur le français. A tel point que vous utilisez probablement de nombreux mots anglais (ou à consonnance anglaise) sans même vous en rendre compte !


Vous rangez vos vêtements dans un dressing, vous allez en voiture au dancing, où vous vous garez sur le parking. Vous faites la fête avec vos amis et kiffez la life. Je vis en France depuis 2015, et j’entends de plus en plus souvent dans la rue des ados dire des choses comme : « ça y est, je suis ready. » Ou « c’est nul, c’est la lose. »


Je suis à la fois fasciné et horrifié par ce constat. Fasciné car je suis témoin de l’évolution naturelle de la langue, ce qui est aussi merveilleux que bizarre. Mais je suis aussi horrifié car très souvent, ces mots de la langue anglaise adoptés par les Français ne sont pas toujours utilisés dans le sens qu’ils ont à l’origine en anglais.


Il faut souligner que ces mots « franglais » ne sont pas nécessairement des « faux amis », à savoir un mot anglais/français qui ressemble fortement à un mot de l’autre langue mais ne veux pas dire la même chose, comme « actuellement » et « actually ».

Très souvent, ces mots viennent de l’anglais mais sont « francisés ». Ils sont altérés par les francophones mais ont un sens similaire ou identique. (Il n’y a aucun mal à cela, c’est ainsi que fonctionnent les langues !)


Mais cela peut poser un problème aux francophones qui apprennent l’anglais.

Par exemple, si vous dites : “it’s the lose” à un anglophone, ce dernier vous regardera probablement avec un air confus. Si vous demandez à quelqu’un à Londres : “where is the parking?” on vous comprendrait probablement, mais ni les Britanniques ni les Américains n’appellent un parking « a parking » en anglais

(anglais britannique : « a carpark », anglais américain : « a parking lot »).




Idem, si vous partez faire un footing et dites à un anglophone « I will put my baskets on and make a footing », il risque d’être un peu perdu ! En effet ces mots « baskets » et « footing » sonnent anglais, mais ne s’utilisent pas ainsi en anglais.

La phrase correcte serait par exemple « I will put my trainers on and go for a run ».


Alors qu’en est-il, vous reconnaissez-vous dans cette description ? Parlez-vous un peu le « franglais » ? Si oui, ne vous en faites pas, we have got your back (nous couvrons vos arrières).


Voyons ensemble les exemples les plus communs. Vous trouverez dans cette page des exercices de style flashcards pour vous aider à apprendre le vocabulaire!


Exercice 1 : "Au lieu de dire... il faut dire..."


Cliquez sur la flèche ▶️ en bas à droite pour passer à la carte suivante.

Vous pouvez revenir autant de fois que vous le souhaitez sur les flashcards pour retenir chaque mot !


Exercice 2 : Flashcards

Bon, de combien de « franglicismes » vous souvenez-vous ? Testez-vous avec l'exercice suivant.

(Si un nom est singulier et quantifiable, il faut bien rajouter l'article « a/an », par exemple "a campsite, a carpark.")



So, there we have it! (Donc, ça y est!) Maintenant vous n’avez plus aucune excuse pour parler franglais 😉


Ne vous inquiétez pas, nous comprenons très bien qu’il n’est pas facile de se souvenir de plusieurs mots d’un seul coup. Mais nous vous encourageons à revisiter cette page de temps en temps pour bien mémoriser les mots, car éliminer les franglicismes de votre anglais vous transformera en super-héros linguistique !


Vous pensez à d’autres franglicismes que nous n’avons pas inclus dans cette liste ? (nous en avons probablement oublié quelques-uns !) Pourquoi ne pas aider d’autres apprentis de la langue anglaise et nous envoyer vos mots franglais en commentaires ? Avec votre aide, nous pouvons créer une liste géante tous ensemble !